HÉLÈNE SAGNIER

FANTÔMES

Module & Assemblage

Nos corps fantômes

          L’identité numérique peut se définir comme l’ensemble des informations et des données qui se trouvent associées à une personne à partir des activités effectuées en ligne : il peut s’agir de données personnelles, comme d’informations publiées par nous même ou par d’autres personnes. Ainsi chaque internaute dispose d’une identité numérique, qu’il en soit conscient ou non. L’identité numérique, dans sa construction, dépend de la manière dont l’individu s’identifie, se caractérise, selon ce qu’il choisit de publier, de partager. Nos identités sont constituées de ces différentes strates qui s’entremêlent pour constituer une identité numérique multidimensionnelle. Elles contribuent à une création de soi dans un ensemble de productions de signes visibles et identifiables, de photographies, de repères visuels ou usuels.

 

Modules de cires qui représentent l’assemblage, la manipulation de nos corps virtuels, nos corps fantômes. C’est une sorte de jeu, de puzzle. On forme, on déforme, on place, on remplace, sans cesse nos identités.

 

Médium : Modules de cire colorés

Dimensions : 4x4 cm

Date : Avril 2017

 La Maison du Film

 Fantômes 3

         Il existe beaucoup de « nous » différents. Il y a le « nous » au présent, dans un corps physique qui répond à un nom, avec des traits, des souvenirs et un certain contexte social. Mais beaucoup d’autres répondent à ce nom, à cette série de traits, à cette position dans un réseau social. Les contours de certains de ces «nous» sont dessinés par les empreintes numériques de navigateurs, les cookies et le JavaScript pour des réseaux de traçage publicitaire qui murmurent entre eux tandis que nous naviguons de page en page, d’application en application. L’un vit sur Facebook, l’autre sur Snapchat, l’autre dans les bases de données d’une banque, d’autres encore dans les collections et les dossiers de la sécurité de l’État et des services de surveillance.

© 2017

Hélène Sagnier