HÉLÈNE SAGNIER

FANTÔMES

Visage(s)

Des fragments comme portrait

          La trace est le vestige qu’un homme laisse derrière lui. Elle peut prendre la forme d’empreintes, de marques et de signes divers. Une trace,c’est aussi une preuve matérielle : une évidence qui atteste d’un acte, d’une présence, d’un  flux.

La plupart du temps nous tentons de les effacer, de les estomper ne serait-ce qu’un peu. Certaines semblent néanmoins inévitables. D’autres sont provoquées. L’identité, au sens civil, n’a jamais été une seule et même entité : elle est faite de fragments, d’inscriptions. Que disent ces fragments de nous ?

 

Recherches et expérimentations sur mon identité numérique décomposée, dématérialisée, à la frontière entre le matériel et l’immatériel.

 

 

Médium : Différentes matières plastiques

Dimensions : 20x30 cm

Date : Avril 2017

 La Maison du Film

 Fantômes 3

 Thème Rock

 Fantômes 4

Vidéo de présentation /

               Notre identité est constituée d’un ensemble de traces que nous laissons derrière nous. Sur les réseaux numériques, le moindre acte de communication est une écriture,  entraînant une multiplication des traces. Ce ne sont pas des messages, mais des données. Prises isolément, elles n’ont guère de sens. Mais regroupées, traitées et combinées dans d’importantes bases de données, elles peuvent révéler des informations significatives, stratégiques ou sensibles.

© 2017

Hélène Sagnier